AU 9 RUE DES NOUV’AILES #46

« Un Monde plus Grand » ? Je vous ai déjà parlé de ce film, inspiré des récits de Corine Sombrun et ses expériences chamaniques. Je viens de lire ses livres. Journal d’une apprentie chamane et Mon initiation chez les chamanes. Récits toujours étranges de ce monde des esprits qui semble si loin de nous et des quelques centimètres cube de papier que l’on tient entre ses mains. À son livre publié en 2004 sous-titré Une Parisienne en Mongolie, elle a ajouté une postface en 2019, où elle conte ce que sont devenus les territoires qu’elle traversait lors de ces premiers voyages sous le ravage du tourisme « chamanique »et évoque les recherches en neurosciences qui ont été impulsés par ses expériences. Dans son journal d’une apprentie, elle relate sa rencontre avec un chaman péruvien et ses transes hallucinatoires. Quelques jours après la fin de cette lecture, écoutant un poète de la chanson française commenter à la radio ces univers d’exploration de l’esprit, il confia avoir tiré de ce genre d’expériences que «le réel n’est pas aussi solide qu’on le croit». Au même moment, à l’autre bout du monde, un germe sur le marché de Wu Han mettait à l’arrêt la deuxième puissance économique mondiale tout en faisant accroître le risque de pandémie mondiale. Ou comment le réel et son imprévisible hasard, ses concordances de temps (ou pas), peuvent venir avec une incroyable célérité – signature de notre époque – se fracturer sous les coups d’un minuscule virus. Puisse cet événement planétaire accélérer les sauts quantiques de notre prise de conscience mondialement cellulaire. Pluton, Saturne et Jupiter se sont donnés rendez-vous ce printemps sous le Capricorne du Ciel.

Depuis septembre dernier les chroniques boursières ont disparues de l’antenne de France Inter. Le radio se féminise, on ne parle plus des bourses !

Appris avec horreur que bien des tortionnaires d’Amérique du Sud de la fin de XXème siècle, auteurs de l’Opération Condor et autres atrocités, avait été formés par … des militaires français de la guerre d’Algérie. Révélé au public en même temps que le scandale américain de la prison d’Abbou Ghahib en pleine guerre d’Irak, ce scandale bien français n’a guère eu d’échos… J’ai appris cela en écoutant Affaires Sensibles sur Inter l’après midi de 3 à 4. Fécond panorama de mémoires.

J’accompagne mon amie Suzanne, belle dame de 88 printemps, vers les rivages de sa fin de vie. Je lui ai lu quelques pages des CINQ MÉDITATIONS SUR LA MORT, autrement dit sur la Vie du très inspiré et inspirant François Cheng….

Le Tao d’origine engendre le Un L’Un engendre le Deux Le Deux engendre le Trois Le Trois engendre les Dix Mille Êtres Les Dix mille Êtres d’adossent au Yin Et embrassent le Yang Ils obtiennent l’harmonie par le Vide médian (Livre de la Voie et la Vertu, châpitre 42)

Faisant suite aux Cinq Méditations sur la Beauté parues en 2008, ces cinq courts essais publiés en 2013 sont une merveille de sagesse, d’humilité et de poésie qui ne cherche pas à obtenir la Vérité mais simplement désire être « dans » la Vérité. « … l’homme réalise et se réalise pour se signifier : il donne sens à sa vie, tant il est vrai qu’il ne peut jouir de la vie de façon plus totale que par une jouissance qui soit un joui-sens…. »

« Je ne perds jamais : soit je gagne, sois j’apprends » Nelson Mandela, libéré il y a 30 ans, cette année.

Je vous avais parlé de ses photos parues dans Reporter Sans Frontières, et sa quête de La Panthère des Neiges, relatée dans l’éponyme récit qu’en a fait Sylvain Tesson. Prenez 50 minutes de votre temps et visionnez les images de ce lien qui vous emmène dans l’œil de Vincent Munier. https://pages.rts.ch/emissions/passe-moi-les-jumelles/10731100-vincent-munier-eternel-emerveille.html?anchor=10846815#10846815 C’est une émission de la télé suisse et c’est un pur moment de « Magnifique ! ».

« Umuntu ushyigikiye abagore bwihaze ».

C’est la langue kinyarwanda parlée au Rwanda, petit pays grand comme la Bretagne et peuplé de 1 millions d’habitants, tristement célèbre par le génocide de 1994. Cela veut dire « celui qui soutient les femmes profondément ». Féministe !

Mieux vaut faire l’Amour que taire l’Amour.

Un porc-épic au Printemps. Ce sera début mai, dans le cadre du sentier artistique Léz’Arts en Adrets, à Hautecour, près d’Albertville avec en prime le plaisir d’y retrouver des amis artistes. Je vous enverrai ce projet « Les Métamorphoses du Porc Épic » dans notre épique époque dans de prochaines Nouv’ailes. La saison automne /hiver des appels à projets bat son plein… et occupent de longues heures à la planche à dessin et à l’écran des écrits. Des rêves à coucher sur le papier de la réalité. Dans l’atelier, je reconnecte à la gravure et à la presse qui a trouvé place dans la nouvelle configuration de mon antre, mais désormais en solo dans l’atelier, et non pas dans les cours de la ville de Saint-Denis. Un nouvel apprivoisement… à défricher et déchiffrer. Dans les autres lectures du mois, deux enquêtes de Peter May, l’un en Chine et l’autre en Massif Central et une petite perle de Benoit Groult, l’auteure d’Ainsi-Soit-Elle qui dans Les Vaisseaux du Cœur nous trame une belle étoffe d’histoire d’amour. Prenez en quelques brins pour tisser la soie de l’instant.

do 9220

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.