AU 9 RUE DES NOUV’AILES #42

18 octobre 2019 § 0 commentaire

Heureuse fut La Chatte de Schrödinger.

Et moi aussi. Pendant ces douze jours, plus de 300 personnes sont venues caresser de leurs regards les couleurs des murs blancs de la Galerie du Génie de la Bastille. Et les ventes qui ont jalonné cette exposition ont mis une touche joyeuse et bénéfique à cette aventure. Après, ce fut l’achat de quelques planches chez le roi Merlin et un radical rangement de l’atelier plein… comme un œuf, pour faire place à la presse à graver que j’ai pu acheter en mai dernier, juste avant mon départ pour la Corée. Maintenant c’est l’automne et la danse des appels à projets qui recommence. Avec en bonus, une formation d’une journée à Lille pour apprendre à répondre aux appels des 1%, cette obligation légale qui impose de consacrer 1% du coût de construction d’un bâtiment public à une œuvre d’art. Loi pas toujours appliquée et marché difficilement pénétrable : il faut avoir de bonnes références dans son CV pour être présélectionné et et en avoir réalisé pour avoir de bonnes références. Monumental cercle vicieux ! Telle est la loi de la commande publique ! C’est pour avoir une telle référence monumentale que j’ai fait réaliser LA ROUE DU TEMPS qui attend toujours de trouver place pérenne. Je continue ardemment et assidument à œuvrer pour cela en contactant sociétés d’autoroutes, institutions et fondations artistiques… S’il vous vient à l’esprit un lieu qui pourrait l’accueillir, n’hésitez pas à me le faire savoir ! Merci d’avance.

La matière grise de l’humain n’a toujours pas trouvé la matière noire de l’univers.

Savez vous ce que signifie SUV dont on nous rebat les oreilles à longueur d’antenne ou de pub ? Short Utility Vehicle. Pas tout à fait un 4×4, ni un cross over, mais à coup sûr une réelle aberration écologique et une belle manipulation de marketing !

Verrez-vous le lac des cygnes entre le sac des lignes ici écrites ?

On vit une époque formidable qui grâce au TGV, met le sud de la France à 3 heures de la capitale. Mais pour cela il faut partir presque autant de temps avant de son domicile car personne n’est à l’abri d’un colis suspect sur le quai du métro ou d’un tirage abusif d’un signal d’alarme. Il est désormais interdit de rater son train ! Même deux minutes avant le départ ! Avant l’heure…

Le point Nemo, qui doit son nom au capitaine du roman de Jules Verne, est le point de l’océan le plus éloigné de toute terre émergée. Il est situé dans le Pacifique Sud à 48°52′ Sud et 123°23′ Ouest. Les terres les plus proches parmi lesquelles l’Île de Pâques sont à …. 2688km ! (Étrangement, les humains les plus proches de ce point sont… les passagers de la station spatiale internationale qui tourne en orbite entre 330 et 410 km d’altitude). Après avoir trouvé ce point sur une planisphère, faites la tourner de manière à avoir l’océan Pacifique en face des yeux. Vous constaterez que celui-ci occupe la moitié de la surface de la planète. Pacifique, il ne portait pas ce nom quand Monsieur Chirac, fraîchement élu en 1995 décida d’y refaire quelques essais nucléaires. Dont on cache toujours soigneusement les impacts ! Au milieu du déluge encensant post mortem ce président dont la photo officielle le montrait les mains dans le dos, cachant ainsi ce qu’il fit (ou ne fit pas), l’explosion de Rouen résonna d’étrange manière avec « le bruit et l’odeur » dont ses sinistres mots à propos de l’immigration inspirèrent le deuxième album du groupe Zebda paru en 1995.

Les colons dirent « nous allons pacifier ». Les colonisés dirent « nous n’allons pas s’y fier ».

Dans les films du mois, d’abord Le portrait d’une jeune fille en feu de Céline Sciamma, film incandescent de peinture et flammes, de femmes et de regards qui irradient. Et aussi Tu mérites un Amour de t avec Hafsia Herzi, premier film épatant réalisé avec trois francs six sous et une bande de copains par cette actrice révélée par Abdellatif Kechiche dans la Graine et le Mulet en 2007. On peut aussi voir Deux Moi de Cédric Klapisch et Fête de Famille de Cédric Kahn.

Puis échappez-vous aux confins du système solaire avec Ad Astra de James Gray. Avant de plonger dans le cataclysme de l’Afghanistan d’aujourd’hui que n’estompent pas les superbes et douces aquarelles de Eléa Gobbé-Mévellec dans ce film d’animation réalisé par Zabou Breitman.

Dans les terres plus discrètes de ce qu’on nomme trop facilement les petits films, il faut voir le déjanté Perdrix de Erwan Le Duc, le brûlant et taiseux Viendra le Feu du portugais Olivier Laxe. Et aussi The Bra, incroyable et moderne version de Cendrillon tournée en Azerbaïdjan où un soutien-gorge sur un fil à linge arraché par un train qui traverse l’étroite rue d’un village remplace la pantoufle du conte de Perrault. Film éloquent sans paroles, prouesse de tournage réalisée par Veit Helmer.

J’avais adoré le roman de Pierre Lemaître Trois jours et une vie dont la trame entre tempête de Noël 1999 et tests ADN nourrit fort bien le scénario de son adaptation cinématographique réalisée par Nicolas Boukhrief.

Peut-on encore dire aujourd’hui « sage comme une image »? 

J’ai replongé en territoire navajo avec la Fille de la Femme Araignée d’Anne Hillerman qui poursuit les aventures des héros créés par son père Tony Hillerman et retrouvé avec grand plaisir l’univers de Peter May dont les éditions du Rouergue viennent de publier son premier roman écrit en 1989 intitulé La Petite fille qui en savait trop.

Avez vous remarqué combien s’accélère aujourd’hui la menace climatique et ses terrifiants horizons qui se rapprochent aussi vite qu’est lente la prise de conscience de l’urgence. On pourrait nommer cela le Cas Cendre.

Il est dit qu’un arbre qui tombe fait plus de bruit qu’une forêt qui pousse.

Alors, que l’ocre de l’automne mange le feu des feuilles qui tombent.

do 91019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Où suis-je?

Vous êtes en train de lire AU 9 RUE DES NOUV’AILES #42 chez Do Delaunay.

meta